Prévoir les coûts d’implantation

Le coût d’une bande riveraine est difficile à évaluer avec précision. Plusieurs facteurs propres à chaque projet peuvent faire varier ce coût : l’équipement disponible; le nombre, le type et le gabarit des végétaux requis; l’importance de la main-d’œuvre fournie par l’agriculteur; le type d’entrepreneur mandaté, etc.

On peut sommairement estimer les coûts requis selon le modèle choisi :

  • Bande riveraine herbacée : entre 1,25 $ et 2,50 $ le mètre linéaire, selon le type de semences utilisées.
  • Bande riveraine arbustive : environ 7,35 $ le mètre linéaire.
     Coûts arbustes $/mètre linéaire
    Installation du paillis de plastique2,5 $
    Plant1,5 $
    Transport du plant0,25 $
    Plantation1,5 $
    Collerette et pose1.00 $
    Total implantation6,75 $
    Suivi année 1 (15 % coût arbustes et plantation soit 3 $)0,45 $
    Suivi année 2 (5% coût arbustes et plantation soit 3 $)0,15 $
    Total avec suivi de 2 années0,6 $
    Grand total7,35 $
    Source : Fédération de l’UPA de la Montérégie (2016) dans le cadre des projets en agroenvironnement

    Notez que ces coûts sont fournis à titre indicateur seulement. Selon le contexte, plusieurs éléments peuvent fluctuer.
  • Bande riveraine arborescente : entre 9,85 $ et 20,85 $ le mètre carré, selon les essences d’arbres utilisées.
     Coûts par mètre linéaire ($)
    Arbres (feuillus)Arbres (résineux)
    $$
    Installation du paillis de plastique5 $5 $
    Plant1,5 $1,5 $
    Transport du plant0,25 $0,25 $
    Plantation1,5 $1,5 $
    Collerette et pose1 $1 $
    Protecteur à rongeurs0,5 $0 $
    Installation de protecteurs à rongeurs0,5 $0 $
    Total partiel 1 (plantation étape 1)10,25 $9,25 $
    Protecteurs à cervidés et piquets5 $0 $
    Installation de protecteurs à cervidés5 $0 $
    Total partiel 2 (Plantation étape 2)10 $0 $
    Total implantation20,25 $9,25 $
    Suivi année 1 (15 % coût arbustes et plantation soit 3 $)0,45 $0,45 $
    Suivi année 2 (5% coût arbustes et plantation soit 3 $)0,15 $0,15 $
    Total avec suivi de 2 années0,6 $0,6 $
    Grand total20,85 $9,85 $
    Source : Fédération de l'UPA de la Montérégie (2016) dans le cadre des projets en agroenvironnement
    Notez que ces coûts sont fournis à titre indicateur seulement. Selon le contexte, plusieurs éléments peuvent fluctuer.

Pour les agriculteurs plus aventuriers, un simulateur économique a été développé par Biopterre pour calculer la période de retour sur l’investissement et la valeur actualisée nette (VAN) des haies brise-vent et des bandes riveraines agroforestières. Vos conseillers peuvent vous offrir de faire ces calculs lors de l’élaboration du devis.

Un coup de pouce financier

Dans certaines situations, vous pouvez bénéficier d’une aide financière pour aménager votre bande riveraine.

Programme Prime-Vert pour les bandes riveraines élargies

Par son programme Prime-Vert, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) soutient les producteurs qui veulent réduire la pollution diffuse d’origine agricole dans les cours d’eau en aménageant une bande riveraine élargie.

L’aide financière couvre 70 % des dépenses admissibles (ou 90 % s’il s’agit d’une approche collective reconnue par le MAPAQ) jusqu’à concurrence de 50 000 $ (20 000 $ ou 30 000 $ selon le volet choisi – Aménagement de haies brise-vent, Aménagement de bandes riveraines élargies ou Aménagements favorisant la biodiversité), par exploitation agricole pour la durée du programme 2013-2018. Le programme Prime-Vert couvre les projets de bandes riveraines élargies mixtes (une rangée d’arbres/arbustes avec section herbacée) d’une largeur de 5 à 25 mètres, mesurées à partir de la ligne des hautes eaux. Les projets de bandes riveraines arborescentes ou arbustives de 5 à 10 mètres de large sont également admissibles.

Dépenses admissibles

  • Conception de la bande riveraine élargie
  • Achat d’arbres et d’arbustes
  • Implantation : les coûts de main-d’œuvre, de matériaux et de semences, ainsi que les frais d’utilisation ou de location de machinerie spécialisée.
  • Collerettes de protection contre les rongeurs et les chevreuils

Pour en savoir plus, référez-vous au guide administratif.


Le saviez-vous?

Pour bénéficier de cette aide financière, vous devez avoir un plan d’accompagnement agroenvironnemental (PAA) de trois ans et faire approuver votre projet par le MAPAQ. Pour en savoir plus sur le PAA, contactez votre réseau Agriconseils.

Programme de mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole de la Fondation de la faune du Québec

La Fondation de la faune du Québec octroie une aide financière aux projets de protection et de mise en valeur des habitats fauniques dans de petits et moyens bassins versants en milieu agricole.

Le projet de la rivière Niagarette est l’un des nombreux projets financés par la Fondation de la Faune du Québec. Au cours des dernières années, divers aménagements y ont été réalisés permettant d’améliorer la qualité de l’eau et de favoriser le retour de la truite mouchetée.

Ce programme favorise des interventions de conservation de milieux naturels ou d’aménagement d’habitats fauniques de nature collective. Bien qu’il s’adresse aux organisations publiques ou privées, les producteurs dont les terres sont situées sur le territoire du projet ciblé peuvent bénéficier de l’aide accordée.

Le montant de l’aide financière octroyée peut couvrir jusqu’à 60 % des coûts du projet à concurrence de 30 000 $. L’aide financière ne peut s’étaler sur plus de deux années.

Consultez le site de la Fondation de la faune du Québec ou contactez le coordonnateur de projet pour plus de détails.

Programmes à caractère particulier et initiatives locales

Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril d’Environnement Canada

Ce programme finance des projets axés sur la protection des habitats d’espèces en péril ainsi que des projets visant à empêcher que d’autres espèces ne soient menacées de disparition. Ce programme s’adresse autant aux organisations qu’aux particuliers.

La Fédération de l’UPA de la Montérégie se prévaut de ce programme depuis quelques années pour assurer la survie du chevalier cuivré dans ses cours d’eau. Ce poisson est une espèce menacée présente uniquement au Québec.

Le Programme ALUS Canada

Ce programme finance des projets d’aménagement qui améliorent la qualité de l’eau et favorisent la biodiversité en milieu agricole. Ce programme est particulièrement novateur, car il rétribue annuellement les producteurs agricoles pour les superficies destinées à la production de services écologiques.

Au Québec, le programme a été lancé en 2016 avec la participation de la Fédération régionale de la Montérégie. Le programme ALUS se concentre pour l’instant en Montérégie. Contactez la Fédération de l’UPA de la Montérégie pour plus d’information.

Dans certaines régions, des projets d’aménagement de bandes riveraines pourraient être admissibles à des programmes ponctuels. Consultez votre fédération régionale de l’UPA ou votre club-conseil pour vous informer sur tous les programmes d’aide disponibles.

Le saviez-vous?

Il arrive que des municipalités, municipalités régionales de comté (MRC) ou organismes de bassins versants offrent annuellement des arbres ou des arbustes à faible coût et financent l’aménagement de berges. Restez à l’affût !